Problèmes pour Nike avec le Dynamic Fit

Plusieurs joueurs professionels sont en train de modifier le Dynamic Fit de leur chaussures, certains de façon manuelle. Que se passe-t-il avec la technologie phare de la marque Nike?

11 August 2015 - Écrit par Pedro Mayo

En 2014 Nike avait bouleversé la façon de fabriquer des chaussures de football. Le fil devenait l’élément principal pour fabriquer des chaussures de football et la confection de la chaussure changeait pour devenir plus haute et couvrir la cheville. L’idée a été très bien acceptée dès le tout début pour les joueurs professionnels. Et nous le reste des footballeurs les avons imités, comme il est habituel. 
 
Andrés Iniesta avec les Magista Obra pendant la Coupe du Monde du Brésil 2014

Mais peu à peu des doutes ont commencé à surgir. Certains des joueurs importants sponsorisés par Nike ont commencé à utiliser des chaussures qui avaient de petites modifications sur le Dynamic Fit (le rebord qui couvre la cheville). Les chaussures de Cristiano Ronaldo ont été les premières a réduire la longueur du Dinamic Fit. Pour ce cas se fut Nike elle-même qui lui a fabriqué un Dynamic Fit plus court que d’habiture. Et cela fait tout juste un an que Ronaldo a commencé avec ses Mercurial Superfly.


Ronaldo avec ses Mercurial Superfly actuelles et le Dynamic Fit réduit

Pendant la saison dernière Andrés Iniesta, le joueur image de Magista, avait fait que la marque du swoosh ait souffert son premier revers sérieux. Après une très mauvaise expérience pendant la Coupe du Monde et un début de saison plutôt irrégulier. Les chaussures d’ Iniesta sont passées du modèle Magista Obra avec Dynamic Fit au modèle conventionnel, les Magista Opus fabriquées en Kanga Lite. Hasard ou pas…Iniesta a amélioré ses prestations sur le terrain.


Andrés Iniesta pendant la saison 2015/2016 avec le FC Barcelone

Mais la grande surprise est arrivée cet été. Après avoir vu Isco Alarcón plusieurs semaines entraîner avec les Hypervenom Phantom 2 en blackout il semblait que le joueur andalou deviendrait le porte drapeau de la nouvelle génération de Hypervenom. Mais après quelques matchs nous avons été surpris de voir les chaussures d’ Isco découpées en éliminant le Dynamic Fit. Mais pas découpées de façon professionnelle comme celles de Cristiano Ronaldo, mais de façon artisanale. Probablement par ses propres moyens ou un accessoiriste du Real Madrid.  


Isco Alarcón pendant le Bayern-Real Madrid avec son Dynamic Fit découpé

Et pratiquement en même temps qu’Isco faisait cette destruction (qu’est-ce qu’ils peuvent bien avoir en tête) nous avons pu voir Arturo Vidal faire ses débuts avec le Bayern de Münich et une modification sur ses Mercurial Superfly qui attire encore plus l’attention : pied gauche sans modification, pied droit avec le Dynamic Fit découpé aux ciseaux.


Arturo Vidal pendant le  Bayern Münich-Real Madrid et ses Mercurial Superfly customisées.

Des dégâts difficiles à expliquer pour la marque Nike. La marque pour éviter de nouveaux cas, ou pour le moins pour les joueurs les plus médiatiques, a fabriqué également un modèle spécial de Hypervenom Phantom II pour Neymar avec le Dynamic Fit réduit de série. Las chaussures de Neymar avec une nouvelle découpe faite à la main serait un coup dur pour Nike et sa technologie de Flyknit et chevillière haute.


Dynamic Fit réduit pour Neymar pendant ses premiers entraînements avec le FC Barcelone

Vous voulez savoir mon avis sur tout cela? Le football est un des sports dans lesquelles les sportifs sont les plus contrariants face aux nouvelles technologies. Dans le cyclisme un nouveau vélo, en natation un nouveau tissu pour le maillot ou en athlétisme une nouvelle mousse pour les chaussures (ce ne sont que trois exemples) réveil l’intérêt des sportifs. Dans le football cependant nous sommes beaucoup plus sceptiques. Si quelque chose est nouveau...Nous ne faisons pas confiance. J’entends encore des commentaires du style : rien ne vaut les Copa Mundial ! Et oui les amis, elles furent impressionnantes, belles et elles eurent un rendement incroyable. Mais il faut tourner la page. Personne n’imagine un joueur de basket avec des chaussures d’il y a 20 ans ou un pilote de Formule 1 avec les mêmes pneus qui étaient utilisés en 1985.

Si tous les footballeurs qui se trouvent dans ce blog avaient donné une chance au Dynamic Fit comme l’a fait Iniesta, ils le porteraient sans doute tous. LA clé…Les générations futures. La mentalité des joueurs qui sont en train d’arriver au football professionnel est beaucoup plus ouverte et eux ils ont envie d’essayer de nouvelles choses.   

Commentaires 0

Vous voulez donner votre opinion?
Accédez à votre compte utilisateur pour participer dans notre communauté.